Dossiers
Divers
 

La relation entre la croyance et l'amour

حدثنا أحمد بن أبي شعيب ثنا زهير ثنا الأعمش عن أبي صالح عن أبي هريرة قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم " والذي نفسي بيده لا تدخلوا الجنة حتى تؤمنوا ولا تؤمنوا حتى تحابوا أفلا أدلكم على أمر إذا فعلتموه تحاببتم ؟ أفشوا السلام بينكم "

D'après Abou Hourayra (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Vous n’entrerez pas au paradis tant que vous ne croirez pas, et vous ne croirez pas tant que vous ne vous aimerez pas. Ne vais-je pas vous montrer une chose qui, si vous la pratiquez, vous vous aimerez? Propagez le salam entre vous ». (Muslim, Iman/93,94)

Aimer c’est donner. Aimer c’est être tout en donnant, aimer c’est finalement Lui appartenir en donnant. Aimer c’est le sentiment de la venue de l’existence mais, aimer c’est aussi un comportement au-delà du sentiment se façonnant avec l’action de donner. Et ce plus beau, plus grand enseignant de l’humanité commence à nous donner des conseils avec les plus simples, les plus basiques des comportements ; il dit « donnes le salam à ton frère. » Ou il nous dit « Sourire à ton frère est une aumône. » 

Pourquoi ce grand, ce plus beau enseignant de l’humanité commence ses paroles avec un serment ? Ça veut dire que ses paroles sont très importantes. Ils souhaitent que ceux qui entendent écoutent avec grande attention et n’oublient jamais ce qu’ils ont écouté. Qu’ils réfléchissent profondément encore une fois sur la relation croyance et amour. Qu’ils comprennent qu’ils peuvent percevoir la foi seulement à travers l’amour. C’est ainsi que dit l’Envoyé d’Allah (saw) « Tant que vous ne vous aimez pas l’un l’autre vous n’aurez pas acquis la foi complète. » Pour quelqu’un qui trouve la raison de son existence dans la croyance, ceci est une parole à la fois inspirante et effrayante n’est-ce pas ? En effet, s’il n’aime pas, s’il n’arrive pas à aimer il n’aura acquis la foi complète. Qu’est-ce que c’est que de ne pas avoir acquis la foi tant que l’on aime pas ? Afin de comprendre ceci il faut que l’on regarde à la révélation que le Prophète (saw) nous a rapporté ainsi qu’à ses autres paroles et comportements. Par exemple, il faut se rappeler qu’à un autre moment, il a dit sur la relation croyance et amour « Celui qui aime par amour d’Allah goûtera à la foi. » Le cœur est assuré par ces paroles mais la raison va demander ; pourquoi pas de croyance sans amour ? La raison ne peut entendre le son du cœur, alors il faut lui faire entendre par une langue qu’il puisse entendre. Lorsque nous pensons de bon sens pouvons-nous dire ainsi ? Aimer c’est forcément une activité réalisant une rotation à double sens. Le fait d’aimer retourne en tant qu’être aimé. Tout comme dans le verset « Allah les aime et ils aiment Allah. » Quant à la croyance, elle a un seul sens et, de cet angle elle n’est pas une activité aboutie. La croyance, c’est la direction du serviteur vers son Seigneur, alors qu’aimer c’est la direction du Seigneur vers le serviteur et du serviteur vers le Seigneur. Ce plus bel enseignant du monde souhaite avec clémence que l’on se complète, c’est pourquoi il essaye de nous apprendre la vérité que du moment que l’on n’aime pas cette vérité profonde nous n’aurons pas atteint le degré de la foi.

Mais, qu’est-ce qu’aimer ? Comment est l’amour que le Prophète (saw) a essayé de nous apprendre ? Aimer ce n’est pas le nom de nos passions égoïste. Afin de comprendre le sens de l’amour dont il est question, il nous faut regarder encore une fois à la révélation et aux paroles et comportements du Prophète (saw). Même si nous n’avons pas ici la possibilité de transmettre en détail les raisons, nous voyons qu’aimer n’est pas la description des actions d’appartenance et de possession. Aimer c’est donner. Aimer c’est être tout en donnant, aimer c’est finalement Lui appartenir en donnant. Aimer c’est le sentiment de la venue de l’existence mais, aimer c’est aussi un comportement au-delà du sentiment se façonnant avec l’action de donner. Et ce plus beau, plus grand enseignant de l’humanité commence à nous donner des conseils avec les plus simples, les plus basiques des comportements ; il dit « donnes le salam à ton frère. » Ou il nous dit « Sourire à ton frère est une aumône. » N’est-ce pas ainsi ; le sourire n’est-il pas un don, une grâce ?

Donnez afin que l’amour germe à l’intérieur de vous et que ces germes donnent des bourgeons de foi. Assurément, l’amour et la croyance en relation avec l’amour varient de degrés en degrés. C’est pourquoi, l’amour et l’action de donner en relation avec la croyance sont de degrés en degrés. Dans le Coran, Allah nous dit-Il pas qu’Il s’est choisi comme ami (Khalil) Ibrahim qui a été éprouvé avec le plus difficile des dons.

 

Commentaires

 
Aucun message. Cliquez pour ajouter un commentaire