Dossiers
 

La miséricorde de Dieu

Louange à Dieu, Maître des univers.

Nous témoignons qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Muhammad (saw) est le Messager de Dieu.

Mes chers frères et sœurs en Islam, je vous recommande ainsi qu’à moi-même la piété et le fait de craindre Dieu.

Dieu dit dans le Coran : « Dis : "A qui appartient ce qui est dans les cieux et la terre ? " Dis : "A Dieu ! " Il s'est prescrit à Lui-même la miséricorde. » (Coran, 6, 12)

Mes chers frères et sœurs en Islam,

Dieu – Glorifié soit-Il – est Celui qui nous a créés et Celui qui nous nourrit et assure nos moyens de subsistance. Il a garanti à l’homme, ainsi qu’à l’ensemble des créatures, qu’il s’agisse d’animaux ou de végétaux, de les préserver et d’assurer la continuité de leur existence. Dieu détient toute chose. Ce que nul ne peut lui disputer. Et malgré cela, par un effet de Sa grâce et de Sa générosité, Il s’est prescrit à Lui-même la miséricorde, comme cela est mentionné dans ce verset. Prescription qu’Il s’est imposée de par Sa volonté, sans que nul ne Lui ait ordonné d’aller dans ce sens. Il n’est pas un seul instant, sans que l’univers entier ne soit couvert de cette miséricorde. Votre Seigneur « s’est prescrit à Lui-même la miséricorde. »

Comprenons donc la faveur immense que représente cette prescription : Dieu s’est engagé à être miséricordieux, et cela relève de Sa Seul volonté. Et c’est encore une faveur d’observer que Dieu nous a informés qu’Il s’est prescrit cette miséricorde.

Cette miséricorde divine se déverse sur l’ensemble de Ses serviteurs, et elle suffit largement à chacun d’entre eux. Dieu dit dans le hadith qudsî : « Ô Mes serviteurs ! Si du premier au dernier d’entre vous, vos hommes et vos djinns se réunissaient sur un seul terrain, et que j’exauce la demande de chacun d’entre eux,  cela n’enlèverait rien à Mon royaume, sinon comme ce que peut soustraire d’eau une aiguille à coudre plongée dans l’océan ! »

Mes chers frères et sœurs en Islam,

La miséricorde de Dieu se manifeste à Ses serviteurs par le fait qu’Il les a créés, et qu’Il leur a assujetti les forces et les énergies de l’univers. Dieu dit dans le Coran : « Certes, Nous avons honoré les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. » (Coran, 17, 70)

La miséricorde de Dieu se manifeste à l’homme, par le fait qu’Il a mis en lui une prédisposition à l’acquisition des connaissances, et qu’Il a envoyé des Messagers pour le guider, chaque fois qu’il oublie ou qu’il s’égare.

La miséricorde de Dieu se manifeste par la longanimité et la patience de notre Créateur, chaque fois que l’homme s’engage dans l’erreur, n’écoutant pas la voix qui l’avertit de ne pas agir de la sorte. Or, Dieu a en Son pouvoir de se saisir de lui à tout instant, mais par Sa seule miséricorde, il Lui accorde un délai pour se reprendre et se repentir.

Tout comme cette miséricorde se manifeste lorsque l’homme commet un péché par ignorance, puis revient à Dieu ; lorsqu’il faute, puis demande pardon.

La miséricorde de Dieu se manifeste par le fait qu’il rétribue une mauvaise action par  un mauvais point, mais qu’il récompense une bonne action au décuple, tout en donnant davantage encore selon Sa volonté ; et par le fait que la bonne action efface la mauvaise.

Tout cela, mes frères et sœurs en Islam, est un effet de la grâce et de la miséricorde de Dieu. Nul ainsi n’entrera au Paradis par ses actes, à moins que la grâce divine ne le couvre. Al-Bukhârî et Muslim rapportent dans leurs recueils de traditions authentiques que le Prophète (saw) a dit : « Les œuvres d’aucun parmi vous ne le feront entrer au Paradis. » Les Compagnons interrogèrent le Messager de Dieu (saw) : « Pas même toi, ô Messager de Dieu ? » « Pas même moi, répondit-il, à moins que Dieu ne me couvre de Sa grâce et de Sa miséricorde. »

Et d’après Abû Hurayra, le Messager de Dieu (saw) a dit : « Dieu a fait que la miséricorde comprenne cent parties. Il a retenu auprès de Lui 99 parties, et a fait descendre sur terre une seule partie. De cette partie vient que les créatures se font miséricorde, au point que l’animal relève son sabot par crainte de toucher son enfant. » Cette exemple  que donne le Prophète (saw) nous permet de nous représenter ce que signifie la miséricorde de Dieu, – Glorifié et Exalté soit-Il ! – Celui qui observe cette miséricorde divine à travers la tendre attention des mères pour leurs enfants parmi les créatures vivantes, comme la chatte avec ses chattons, la poule avec ses poussins, l’oiseau avec ses oisillons, et la mère avec ses enfants, reste admiratif devant l’étendue de cette compassion encrée dans la nature de l’homme et dans l’instinct des animaux. Il voit de plus que tout cela vient de la profusion d’une seule miséricorde divine parmi 99 autres, que Dieu a réservée pour l’au-delà !

D'après ‘Umar Ibn al-Khattâb, des captifs furent présentés au Messager de Dieu (saw), et voici qu'une femme d'entre eux cherchait quelqu'un.  Lorsqu'elle trouva parmi les captifs un nourrisson, elle le prit, le serra contre son ventre, et l'allaita.  Le Messager de Dieu (saw) dit alors: « Verriez-vous cette femme jeter son enfant dans le feu? »  Nous répondîmes: « Non, par Dieu, dans la mesure où il lui serait possible de ne pas le jeter. »  Le Messager de Dieu (saw) dit alors: « Dieu est plus miséricordieux vis-à-vis de Ses adorateurs, que celle-ci vis-à-vis de son enfant. »  (Al-Bukhârî, Muslim)

Comment en irait-il autrement, mes frères et sœur en Islam, alors que la miséricorde de cette mère pour son enfant fait partie de cette seule part de la miséricorde que Dieu a fait descendre sur terre !

Le Messager de Dieu (saw) a dit : « Ceux qui sont miséricordieux, Dieu – Exalté soit-Il – leur fait miséricorde. Faites miséricorde à qui est sur terre. Qui est au ciel vous fera miséricorde. »

Faisons en sorte donc, mes frères et Islam, de répandre autour de nous, parmi toutes les créatures qui nous entoure, cette miséricorde, qui est l’essence même du Message de l’Islam.

Nous demandons à Allah de remplir nos cœurs de miséricorde, de faire que nous suivions le modèle du Prophète de la miséricorde (saw), de faire que nos paroles et nos actions soient une miséricorde !

Allâhumma âmin ! 

 

Commentaires

 
Aucun message. Cliquez pour ajouter un commentaire