Dossiers
Divers
 

Le Prophète Muhammad (saw) et la Palestine

L’importante œuvre, Al-Târikh Al-Kabir de l’Imam Al-Boukhari, renferme ce récit concernant Bishr bin Akraba al-Filistinî :

« Mon père est tombé martyr durant une bataille à laquelle il avait participé au côté du Prophète (saw). Alors que j’étais en pleurs, le Prophète (saw) vint à moi et s’adressa en disant  « Ô mon cher enfant ! » et tel fut sa proposition qui me fit oublier mon deuil : « Ne voudrais-tu pas que je devienne ton père et Aisha ta mère ? ». Face à cette proposition, je répondis tout de suite : « Que ma mère et mon père te soient sacrifiés Ô Envoyé de Dieu ! Bien sûr que je le voudrais. »

L’Imam Boukhari indique que le compagnon concerné, Bishr, était connu sous le nom de Filistin, (معروف بفلسطين), c’est-à-dire Palestine. (Tome II, Num : 1751)

D’autres sources nous informent que le père de Bishr a été martyr durant la Bataille d’Uhud. Le Prophète s’était approché de cet adorable orphelin avec toute sa miséricorde et son amour. Il lui avait caressé les cheveux et tenta de lui faire regagner espoir en lui accordant un nouveau nom, Bashir ou Bishr. (Ibn Tanriverdi, Al Nujum Al-Zahira, Tarikh al Dimashk, X, 2988-302)

Oui, Bishr ou encore Palestine, patrimoine de nos martyrs, avait été secouru par le Prophète (saw). Il lui avait proposé d’être son père, il lui avait essuyé ses larmes et lui avait fait oublier toutes ses peines. Ce récit qui nous informe de cette sincère relation, qui eut lieu entre le Prophète (saw) et Bishr, résume en réalité si bien la relation qui devrait s’établir aujourd’hui entre La Palestine et la communauté musulmane héritières du Prophète (saw).

Même si des centaines, voire des milliers de Bishr ont réussi à rester encore en vie en Palestine, ils crient cependant famine, peur et désespoir. Ils attendent des personnes pouvant combler l’absence du Prophète (saw), des personnes pouvant leur faire revivre l’amour du Prophète (saw) et faire sécher leurs larmes, des personnes qui prêtent à devenir leurs père et mère. 

 

Commentaires

 
Aucun message. Cliquez pour ajouter un commentaire

Suivez ledernierprophete.info